Au début du Rendez-vous, le chef de projet Michael Jeitziner a présenté l'état des lieux concernant les adhésions à Edulog. Quinze fournisseurs de services et d'identité sont déjà partenaires (liste détaillée). Douze autres sont en cours d'adhésion et neuf sont en phase de travaux préparatoires. Marius Beerli, chargé de la numérisation à la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique, a fait part des intentions d'adhésion des cantons signalées à la CDIP. La grande majorité des cantons indiquent qu'ils adhéreront au cours des deux prochaines années en tant que fournisseurs d'identité. Marius Beerli a souligné qu'il était désormais important de concrétiser rapidement ces velléités d'adhésion afin que la fédération Edulog puisse déployer son potentiel.

Michael Jeitziner a également donné un aperçu de l'évaluation de la Conférence des Préposé(e)s suisses à la protection des données. privatim évalue positivement les conditions-cadres fixées dans les contrats d'Edulog. De son point de vue, «Edulog ouvre des opportunités en matière de protection des données».

Deux fournisseurs d'identité ont ensuite parlé de leur projet d'adhésion. Philippe Devaud a expliqué comment le canton de Fribourg a connecté 65'000 utilisatrices et utilisateurs. La plupart des travaux, comme la préparation technique des identités numériques et des informations qu'elles contiennent, ont été effectués en amont par le fournisseur d'identité. La connexion elle-même a ensuite été très rapide grâce aux protocoles standard déployés par Edulog. Marcel Rüegg, responsable de la connexion pour le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures, a indiqué que les défis rencontrés étaient parfaitement gérables et qu'ils étaient pour la plupart de nature technique. Il ne voudrait rien changer au déroulement de la connexion et au processus.

Le secrétariat Edulog a pu compter sur une participation active et un échange fructueux avec les coordinateurs cantonaux, et se réjouit de poursuivre les «Rendez-vous» en 2022.